Recommandations pour le pèlerinage à la Mecque(Hajj)

Par | 2016-06-21T13:44:13+00:00 octobre 19th, 2010|Catégories : Santé, Sujets divers|6 Commentaires

Le hajj est le plus grand rassemblement annuel dans le monde. Plus de deux millions de musulmans de presque tous les pays du monde participent au pèlerinage à La Mecque, en Arabie saoudite. Il s’agit, en effet, d’un pilier de l’Islam. Dans le Sahih de Boukhari et de Muslim, d’après Abdullah Ibn Omar(qu’Allah soit satisfait de lui), le prophète(prières et salutations d’Allah sur lui) a dit:

« L’lslam est bâti sur cinq piliers :

1 – Le témoignage que nulle divinité n’est digne d’adoration hormis Allah et que Mohammad est Son Envoyé.
2 – L’accomplissement de la prière.
3 – L’acquittement de la zakat.
4 – Le pèlerinage à la Maison d’Allah.
5 – Le Jeûne du mois de Ramadan ».

Vu le grand nombre de personnes qui participeront à ce rassemblement, il y a un risque accru de certaines maladies infectieuses mais aussi d’insolation(=coup de chaleur) et de blessures.

L’objet de cet article est donc de rappeler quelques notions indispensables au bon déroulement du hajj:

1. La vaccination:

La vaccination est un moyen simple pour stimuler et préparer les défenses de notre corps contre certaines maladies. En Islam, le recours au traitement prophylactique(=en prévention d’une maladie) est autorisé. Il est d’ailleurs rapporté dans le Sahih de Boukhari (n°5768) et de Mouslim (n°2047), d’après Sa’d ibn abi Waqass(qu’Allah soit satisfait de lui) que le Prophète(prières et salutations d’Allah soit sur lui) a dit :

« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de «al ‘Ajwa»(variété de dattes à Médine),rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie. »

La première vaccination concerne la méningite à méningocoque. Tous les voyageurs doivent présenter une preuve de vaccination contre la méningite. Le vaccin doit couvrir 4 variétés de cette maladie d’où le nom de vaccin tétravalent ACYW135.

Certains pèlerins se sont fait vacciner durant leur séjour estival au Maghreb. Il faut vérifier qu’il s’agit bien du même vaccin car au Maroc, par exemple, certains médecins effectuent une vaccination de type AC ce qui ne couvre pas la maladie. D’autre part, ce vaccin n’est pas reconnu par le ministère de la santé de l’Arabie saoudite exposant le pèlerin à une nouvelle séance de vaccination à l’aéroport.
Pour consulter la publication originale du ministère de la santé saoudien, Recommendations pélerinage

Le vaccin doit, par ailleurs, avoir été administré au moins dix jours avant l’arrivée en Arabie saoudite. Ce délai est nécessaire pour permettre à notre de corps de développer correctement ses défenses contre cette maladie. Il est valable 3 ans.

Vient ensuite le DTPolio, il s’agit d’un vaccin destiné à prévenir 3 maladies mortelles: la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. En France, il s’agit d’une vaccination obligatoire dès la petite enfance. Cependant, afin de maintenir une immunité suffisante contre ces maladies, un rappel vaccinal doit être réalisé tous les 10 ans dès l’âge de 18 ans. Il est donc nécessaire de vérifier sur le carnet de santé que cette vaccination est à jour.

Le vaccin contre la grippe saisonnière est recommandé chez les personnes âgées ainsi que celles qui présentent des maladies chroniques cardiaques et/ou respiratoires notamment.

La vaccination contre la fièvre jaune concerne plus particulièrement les pèlerins en provenance des pays d’Afrique sub-saharienne(Gabon, Cameroun, Côte d’ivoire, Mali, Mauritanie…) et d’Amérique Latine(Argentine, Brésil, Guyane..).

Enfin, devant la recrudescence des cas de rougeole dans le monde, il est recommandé de s’assurer d’une vaccination optimale contre ce virus conformément à une publication de l’Organisation mondiale de la santé(OMS) ‘‘International Travel and Health’’2010.

Pour plus d’information sur la méningite et les pathologies sus-citées, se référer au site de l’Institut Pasteur.
Pour connaître la liste des centres de vaccination en Ile de France, cliquez ici.

2. L’alimentation:

Un unique mot d’ordre: « N’ingérez rien qui n’ait été bouilli, cuit ou pelé! »
Il s’agit du meilleur moyen de se protéger contre les maladies transmises par les aliments(fruits, légumes et crustacés) et par l’eau souillés, comme l’hépatite A, la Tourista(=la diarrhée du voyageur) et la fièvre typhoïde. Concernant l’eau, ne consommez que de l’eau en bouteille ou de l’eau de zamzam(profitez-en!) à votre disposition dans les lieux saints. Méfiez-vous des glaçons mais aussi des glaces, sorbets et jus de fruits artisanaux. Ne pas consommer de produits laitiers non pasteurisés.

Pour le transport de denrées alimentaires, le ministère de la santé saoudien rappelle qu’il n’est pas autorisé de voyager avec des produits alimentaires frais mais uniquement en conserve à la condition que la quantité soit minime.
N’oubliez pas une autre règle d’or: « lavez-vous les mains fréquemment », si possible avec du savon et principalement avant les repas et en sortant des toilettes.
On peut conseiller l’utilisation de solutions hydro-alcooliques, plus pratiques. Mais attention car ces solutions sont pour la plupart parfumées rendant leur usage proscrit durant l’état de sacralisation.

3. Les animaux:

Evitez tout contact étroit avec des animaux, en particulier les chiens(rares en Arabie saoudite) et les oiseaux afin d’éviter les morsures sources d’infections, la rage notamment. Ne manipulez donc pas les animaux sauvages, ne les nourrissez pas et ne les attirez pas avec des déchets.

Un nombre élevé de cas de dengue(=maladie liée à un virus de la famille des arbovirus) est signalé dans la région de Djeddah, près de la Mecque. Cette maladie virale exclusivement transmise par des moustiques se traduit dans la majeure partie des cas par un syndrome grippal(fièvre, courbature, fatigue), plus rarement par des formes graves. En l’absence de vaccin contre cette infection, il est fortement recommandé d’utiliser des répulsifs cutanés (sprays anti-moustiques).

4. Le soleil:

Avec des températures moyennes autour de 45°, le risque d’insolation(=coup de soleil) est élevé. Pensez à utiliser des crèmes solaires(attention au parfum) et des ombrelles. La casquette ou tout couvre-chef est proscrit durant l’état de sacralisation(hormis le voile juridique chez la femme).
Evitez les heures les plus chaudes de la journée et penser à boire au moins 2l d’eau par jour!
Rafraîchissez-vous le corps de temps en temps, vous éviterez aussi l’apparition de certaines éruptions cutanées liées à la macération.

5. Les blessures:

Ménagez vos efforts, Allah dit dans le Coran:

« Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité » S2V286

Préserver votre sommeil en essayant d’observer une sieste après la prière du Dhohr.
Veiller à vos pieds: ne marchez pas pieds nus, lavez régulièrement vos pieds, repérer une blessure et la traiter. Ces recommandations sont essentielles chez le patient diabétique afin d’éviter des conséquences désastreuses(voir l’article sur le pied diabétique).

Pensez à préparer une trousse de premiers soins: solutions antiseptiques, anti-douleur et anti-fièvre comme du paracétamol, anti-diarrhéïque, anti-allergique, pommade anti-inflammatoire. N’hésitez pas à sollicitez votre médecin traitant qui vous conseillera au mieux. N’oubliez pas de renouveler votre traitement habituel et surtout, pensez à prendre votre traitement durant votre séjour!

Par ailleurs, le ministère français des affaires étrangères a établi un guide pour les pèlerins rappelant des notions importantes sur la responsabilisation des agences de voyages et des pèlerins eux-mêmes. Ce document est disponible en français et en arabe.

L’invitation à la souscription d’une assurance n’est, cependant, pas cautionnée par MuslimSanté.
Rappelons que toute personne voyageant avec un passeport issu d’un pays musulman a accès gratuitement aux soins durant le pèlerinage.
Pour les autres, rappelons encore une fois que de l’autre côté de la Manche, nos voisins anglais bénéficient d’une bi’ta durant les rites. Une bi’ta est une représentation de l’état en sol saoudien, chargée de répondre aux besoins de ses ressortissants. Elle dispose notamment de ses propres centres de soin. Voir l’article suivant sur France-Hajj.

En conclusion, prenez les dispositions nécessaires afin de profiter au mieux de ce « grand voyage » et placez votre confiance en votre seigneur,

« confie-toi donc à Allah, Allah aime, en vérité, ceux qui lui font confiance S3V159 »

sources:
Organisation mondiale de la santé(OMS), « International Travel and Health 2010 »
Agence de la santé publique du Canada, oct.2010
Ministère des affaires étrangères et européennes, « conseils aux voyageurs » oct.2010
Journal of Infection and Public Health (2010) 3, 92—94, Health conditions for travelers to Saudi Arabia for »Hajj » for the year 1431H/2010. Assistant deputy minister of health for preventive medicine, Ministry of health, Riyadh, Saudi Arabia, Ziad A.Memish 2010
National health service(NHS), « travel illnesses and vaccinations » 2010

À propos de l'auteur :

Spécialiste en médecine générale Diplômé de la faculté de médecine d’Amiens avec mention très honorable Auteur de la thèse « Evaluation du recours aux médecines complémentaires et alternatives, en médecine générale, dans le département de l’Oise » Sept.2012 Ancien membre de l’International Cupping Therapy Society Ancien praticien libéral, en cliniques privés parisiennes, en médecine interne et en hémato-cancérologie

6 Commentaires

  1. Abu Safiya 27 octobre 2010 à 16 h 18 min

    Barak Allahu fik pour cet article akhi

  2. Salih Abou Abdirahman 27 octobre 2010 à 2 h 00 min

    Bismillahi Rahmani Rahim
    Assalamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh,
    Concernant les vaccins, existe t-il un risque pour notre corps vis-à-vis de ce qu’ils contiennent, comme certains le prétendent ?
    Certains critiquent l’OMS, est-ce justifié ? Est-ce que l’OMS mérite notre confiance ?

    • MuslimSanté 27 octobre 2010 à 20 h 29 min

      wa alayka salam wa rahmatullah wa barakatuh,

      L’OMS ou Organisation mondiale de la santé est une institution internationale des Nations Unies qui a vu le jour en 1948.
      Elle est chargée de promouvoir et préserver la santé. Son champ d’action s’étend à la protection des aliments et de l’eau que nous consommons, à assurer l’innocuité des médicaments qui sont prescrits ou encore à élaborer des plans de lutte contre les maladies qui nous menacent.

      Son action a permis l’éradication de maladies mortelles telles que la variole. On peut aussi citer son plan pour l’éradication de la poliomyélite qui a permis de réduire de plus de 99 % le nombre de cas de poliomyélite qui est passé de plus de 350 000 cas par an à quelques centaines seulement en 2005.
      En partenariat avec des gouvernements et autres organisations internationales, ce sont 20 millions de bénévoles et d’agents de santé qui ont vacciné plus de deux milliards d’enfants. Résultat: cette action a été la cause que près de cinq millions d’enfants aient échappés à la paralysie, complication de la poliomyélite.

      Composée d’experts du monde entier, l’OMS établie des recommandations pour la bonne pratique de la médecine ce qui lui permet de faire partie du cercle restreint des « sociétés savantes » qui nous appuient, nous médecins, jour après jour dans notre pratique quotidienne.

      En ce sens et jusqu’à preuve du contraire, ses publications sont rigoureusement suivies. Allah n’a t-il pas dit: « Demandez donc aux gens de science si vous ne savez pas. »S16V43

      Concernant la vaccination, il s’agit d’un procédé simple qui consiste à exposer notre corps à une quantité infime d’un microbe afin que nos défenses puissent se préparer à le combattre s’il venait à nous agresser.
      La vaccination est un moyen licite de prévenir certaines maladies mortelles: méningite, tuberculose, poliomyélite…
      Certes, des effets secondaires sont possibles: fièvre, fatigue…mais la balance bénéfices/risques penchent largement en faveur de la vaccination.

      Quant aux adjuvants destinés à potentialiser l’effet du vaccin, jusqu’à ce jour, aucune étude n’a prouvé une corrélation entre leur usage et l’apparition de cas de maladie liée à la vaccination. Au contraire, leur innocuité à été démontrée.
      Rappelons-nous une règle que l’on retrouve également dans la jurisprudence islamique: » la certitude ne peut être levée que par une autre certitude »

      • Salih Abou Abdirahman 1 novembre 2010 à 23 h 00 min

        Bismillahi Rahmani Rahim
        Assalamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh,
        Merci pour cette réponse rapide, djazak Allahou kheir.

        Mais que penser alors des affirmations du Docteur Marc Vercoutère, de Sylvie Simon, de l’avocat Jean-Pierre Joseph, du Docteur Marc Girard, … et la liste est longue comme tu le sais surement ?

        Tu ne dois pas ignorer non plus la réalité du vaccin H1N1.

        Si tu as connaissance de ce domaine, informe nous, qu’Allah soit bienfaisant envers toi.

        Allah n’a t-il pas dit: « Demandez donc aux gens de science si vous ne savez pas. »S16V43

        • MuslimSanté 2 novembre 2010 à 16 h 06 min

          Wa alaykum salam wa rahmatullah wa barakatuh,

          Jusqu’à ce que tu les mentionne, je ne connaissais aucun d’entre eux. En me renseignant à leurs sujets, j’apprends que M.Vercoutère est médecin mais interdit d’exercice par l’Ordre des médecins des Pyrénées-Atlantique. J’apprends aussi que M.Vercoutère, S.Simon, C.Cotten…appartiennent à une mouvance qui dénonce la création d’un « Ordre Mondiale » destiné à contrôler le monde. Certes, « la vérité » doit être acceptée de quiconque elle proviendrait et elle ne se reconnait pas par le grand nombre de ses adeptes mais plutôt par les preuves qui la soutiennent. Mon but, à travers ce site, n’est pas d’imposer mon point de vue mais d’exposer des problématiques réelles au moyen de preuves scientifiques. Il appartient ensuite à tout à chacun de suivre ce qui le convainc le plus en faisant attention à ne pas donner la prédominance à ses passions sur sa raison.

          Quant à la vaccination contre la grippe H1N1, le fiasco opéré par le gouvernement français en partenariat avec les laboratoires pharmaceutiques ne doit pas remettre en cause le bien-fondé de toute forme de vaccination. Avec l’état des preuves à ce moment-là, il s’agissait au moins d’une incitation morale à la vaccination de toute personne possiblement en contact fréquent avec des personnes fragiles: enfants, personnes âgées, immuno-déprimés… Pour cette raison, et bien que pensant que le risque de la grippe H1N1 était surévalué, je me suis moi-même fait vacciné.

          Je reviendrai in cha Allah sur la vaccination lors d’un prochain article car nous nous éloignons du thème de l’article.
          Je vais cependant vous raconter une anecdote. Je recevais aux urgences pédiatriques, une fille de 2ans pour une toux trainante et insomniante. La mère affolée me dit qu’elle n’a pas vacciné sa fille car « anti-vaccination » mais un cas de coqueluche s’était déclaré dans sa famille proche 7 jours auparavant. L’examen clinique évoque fortement une coqueluche. J’explique à la mère qu’il n’existe pas de traitement hormis des antibiotiques destinés à l’entourage pour éviter la contagion mais qui n’ont aucune utilité chez le malade. Elle s’effondre alors en larmes et me demande s’il était encore possible de la vacciner, je lui explique que non, seul un traitement des symptômes(toux, fièvre) est possible en espérant qu’elle n’évolue pas vers des formes graves pouvant nécessiter une réanimation.

          La morale de cet évènement est que nous sommes tous responsables et devront rendre compte de nos responsabilités. Une décision prise avec science, discernement et confiance en notre Seigneur ne peut mener à la détresse que cette mère a éprouvé.
          Je rappelle aussi que la vaccination en France n’est pas obligatoire(hormis le DTpolio si vous souhaitez intégrer une collectivité: crèche, école…), il appartient donc à chacun de prendre ses responsabilités.

          • Salih Abou Abdirahman 3 novembre 2010 à 21 h 21 min

            Bismillahi Rahmani Rahim
            Assalamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh,
            Masha Allah, qu’Allah te récompense en bien pour tous tes efforts et qu’Allah nous donne la sincérité dans nos oeuvres.
            Tu m’as encore plus convaincu de l’utilité de ce site !
            Qu’Allah te préserve ainsi que tes proches et tous les musulmans.

Laisser un commentaire

2e59af2a6d4f8026fa20de6f3e8b8f67LLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL